Ambae - La France apporte son aide au Vanuatu [en]

L’activité préoccupante du volcan Manaro Voui a conduit les autorités du Vanuatu à évacuer, à titre préventif, l’île d’Ambae, qui compte 11 000 habitants.

A la demande du gouvernement du Vanuatu, la France met en place une aide. Un avion militaire de type « CASA » a décollé aujourd’hui de Nouméa, avec à son bord du fret humanitaire de la Croix Rouge française. Il effectuera ensuite des rotations entre les différentes îles concernées.

Le centre de crise et de soutien du ministère de l’Europe et des affaires étrangères centralise notre action en lien avec le ministère des armées, le haut-commissariat de la République en Nouvelle-Calédonie et l’ambassade de France à Port-Vila.

Notre action est coordonnée avec celles des gouvernements d’Australie et de Nouvelle-Zélande comme le prévoient les accords FRANZ (France-Australie-Nouvelle-Zélande), qui fixent un cadre de coopération régionale dans le Pacifique sud en cas de catastrophe naturelle et dont la France assure localement la présidence.

Voisin de la Nouvelle-Calédonie, le Vanuatu est situé dans une zone de convergence des plaques australienne et pacifique, communément appelée la "ceinture de feu du Pacifique" qui concentre près de 70 % de l’activité volcanique mondiale.

(Source : France diplomatie - 3 octobre 2017)

Dernière modification : 12/10/2017

Haut de page