COVID-19 – Informations sur les mesures à l’arrivée en France [en]

Des mesures sanitaires s’appliquent à tous les voyageurs avant le départ et à l’arrivée sur le territoire français. De plus, des restrictions d’accès au territoire français existent en fonction du pays de provenance des voyageurs.

Les informations présentes sur cette page sont en cours de mise à jour suite aux annonces du Président de la République en date du 28 octobre 2020.

Est-ce que je peux venir en France ?

Cela dépend de la circulation du virus dans votre pays de départ.

Pays pour lesquels ne s’appliquent aucune restriction à l’entrée

Si vous arrivez d’un pays de la liste ci-dessous , vous pouvez venir en France métropolitaine sans restriction liée à la COVID-19.

États membres de l’Union européenne, Andorre, Australie, Canada, Corée du sud, Géorgie, Islande, Japon, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Nouvelle-Zélande, Royaume-Uni, Rwanda, Saint-Marin, Suisse, Thaïlande, Tunisie, Uruguay, Vatican.

Pays pour lesquels des restrictions d’accès s’appliquent

Si vous arrivez d’un autre pays, vous ne pouvez venir en France que si votre voyage entre dans le cadre de l’une des dérogations suivantes :

  • Vous êtes ressortissant français (le cas échéant avec votre conjoint et vos enfants) ;
  • Vous êtes ressortissant de l’Union européenne ou ressortissant andorran, britannique, islandais, liechtensteinois, monégasque, norvégien, suisse, de Saint-Marin ou du Vatican, et votre résidence principale est en France ou vous transitez par la France pour rejoindre votre pays de nationalité ou de résidence (le cas échéant avec votre conjoint et vos enfants) ;
  • Vous êtes titulaire d’un titre de séjour ou d’un visa de long séjour français ou européen en cours de validité, et votre résidence principale est en France ou vous transitez par la France pour rejoindre votre domicile dans l’espace européen ;
  • Vous êtes en transit de moins de 24 heures en zone internationale ;
  • Vous êtes membre de délégation en mission officielle, ou personnel d’une mission diplomatique ou consulaire, ou personnel d’une organisation internationale qui a son siège ou un bureau en France, le cas échéant avec votre conjoint et vos enfants ;
  • Vous êtes professionnel de santé étranger concourant à la lutte contre la Covid-19 ;
  • Vous êtes membre d’équipage ou personnel étranger exploitant un vol passager ou cargo, ou voyageant comme passager pour vous positionner sur votre base de départ ;
  • Vous assurez le transport international de marchandises ;
  • Vous êtes conducteur ou équipier d’autocar ou de train de passagers ;
  • Vous êtes membre d’équipage ou personnel exploitant un navire de commerce ou de pêche ;
  • Vous êtes étudiant titulaire d’un visa long séjour ou un visa court séjour (VCS) pour études ou stages ou venant pour moins de 90 jours d’un pays dispensé de VCS et vous pouvez justifier d’un lieu d’hébergement en France ;
  • Vous êtes professeur ou chercheur employé ou invité par un établissement d’enseignement ou un laboratoire de recherche français et vous vous déplacez à des fins d’études et d’enseignement ;
  • Vous êtes titulaire d’un visa long séjour « passeport Talent ».

Pour votre arrivée en France, vous devrez compléter et avoir sur vous 2 documents

  • Une attestation de déplacement international dérogatoire vers la France métropolitaine. Cette attestation est à présenter aux compagnies de transport avant l’utilisation du titre de transport et aux autorités en charge du contrôle aux frontières (liaisons aériennes, maritimes, terrestres, dont les liaisons ferroviaires).
  • Une déclaration sur l’honneur que vous ne présentez pas de symptômes de la COVID-19.

Ces documents sont téléchargeables en français et en anglais sur le site du Ministère de l’intérieur

De plus, selon votre lieu de départ, si vous avez plus de 11 ans vous serez soumis à une obligation de test avant d’embarquer ou lors de votre arrivée :

A. Bahreïn, Emirats arabes unis, Etats-Unis, Panama :
vous devrez présenter un résultat de test PCR négatif, réalisé moins de de 72 heures avant le départ, avant l’embarquement. Vous ne pourrez pas embarquer si vous ne pouvez pas présenter ce document.

B. Algérie, Argentine, Arménie, Aruba, Bahamas, Belize, Bosnie-Herzégovine, Brésil, Cap-Vert, Chili, Colombie, Costa Rica, Guyana, Inde, Irak, Israël, Territoires palestiniens, Kosovo, Koweït, Liban, Libye, Madagascar, les Maldives, Mexique, Moldavie, Monténégro, Oman, Paraguay, Pérou, Qatar, République dominicaine, Serbie, Turquie ou Ukraine :
vous devrez soit présenter un résultat de test PCR négatif, réalisé moins de 72 heures avant le départ, soit effectuer un tel test à l’aéroport d’arrivée en France.

C. Pour les pays qui ne sont pas sur la liste ci-dessus, vous êtes encouragés à effectuer un test PCR préalablement à votre voyage ou à l’aéroport d’arrivée. Dans le cas contraire, vous serez invité à respecter une quarantaine de 7 jours chez vous ou dans une structure d’hébergement adapté.

Dans tous les cas les restrictions habituelles de voyage s’appliquent (visa, durée de séjour, etc).
Les documents autorisant le séjour en France qui auraient expiré entre le 16 mars 2020 et le 15 juin 2020 ont par ailleurs été prorogés pour une durée de 6 mois.

Attention, d’autres règles s’appliquent aux voyages vers et depuis les territoires d’Outre-mer français.

Pour plus d’information, consultez le site du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

Je voyage vers la France. Serai-je soumis à une quarantaine lors de mon arrivée ?

Si vous arrivez d’un pays de la liste ci-dessous et si vous n’avez pas visité un pays tiers dans le mois qui précède votre arrivée en France métropolitaine, vous ne devrez pas effectuer de quarantaine.

États membres de l’Union européenne, Andorre, Australie, Canada, Corée du sud, Géorgie, Islande, Japon, Liechtenstein, Monaco, Norvège, Nouvelle-Zélande, Royaume-Uni, Rwanda, Saint-Marin, Suisse, Thaïlande, Tunisie, Uruguay, Vatican.

Si vous arrivez d’un autre pays, ou si vous avez visité un autre pays dans le mois qui précède votre arrivée, vous serez soumis à une quarantaine de 7 jours dans les cas suivants :

  • vous présentez des symptômes d’infection à la COVID-19 à votre arrivée, ou
  • vous ne pouvez pas présenter de test PCR négatif, effectué moins de 72 heures avant votre départ.

Il est fait appel au civisme et au sens des responsabilités des voyageurs pour mettre en œuvre les précautions sanitaires recommandées par les autorités.

Dernière modification : 29/10/2020

Haut de page