Disparitions inquiétantes

En Nouvelle Zélande, il n’est pas possible pour l’Ambassade de vous informer sur les mouvements d’un ressortissant français. En effet, la politique mise en place par les autorités (Privacy Acten anglais), interdit aux administrations ou aux agences gouvernementales néozélandaises de communiquer des informations à caractère personnel (comme la localisation d’une personne ou son état de santé) à une tierce partie (y compris à l’Ambassade, à un collègue ou à un ami), sauf si l’intéressé y a expressément consenti.

En raison de ces dispositions réglementaires, la Police néozélandaise ne peut donc pas répondre aux questions de l’Ambassade concernant les ressortissants français. Ainsi, la Police néozélandaise demande à ce que ce soient les familles qui saisissent directement les services de police dans leur pays d’origine en cas de soupçon de disparition (voir le site de NZ Policeen anglais). L’Ambassade n’a pas la possibilité de signaler la disparition d’un ressortissant français à la police localement.

En cas de disparition inquiétante d’un proche, il convient donc de prendre contact avec le commissariat ou la gendarmerie dont dépend votre domicile en France afin de signaler cette disparition. La demande sera ensuite transmise aux autorités néozélandaises via Interpol.

Dernière modification : 17/05/2019

Haut de page