Entretien de Jean-Baptiste Lemoyne avec David Parker, ministre néo-zélandais du Commerce, de la Croissance des exportations et de l’Environnement (Paris, 24 mai 2019) [en]

Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Europe et des Affaires étrangères, s’est entretenu avec David Parker, ministre du Commerce, de la Croissance des exportations et de l’Environnement de Nouvelle-Zélande.

JPEG
Les ministres ont salué le lancement de l’appel de Christchurch par le Président de la République et la Première ministre néo-zélandaise. Ils ont souligné l’attachement de Paris et de Wellington à un ordre international basé sur des règles. Ils ont évoqué en détail les tensions commerciales en cours et les efforts engagés par l’Union européenne comme par le groupe d’Ottawa pour préserver un système multilatéral commercial fondé sur des normes et travailler à une modernisation de l’Organisation mondiale du commerce, en maintenant opérationnel le système de règlement des différends.

Cet entretien a également été l’occasion d’un état des lieux sur les négociations en cours pour un accord de libre-échange entre l’Union européenne et la Nouvelle-Zélande. Les ministres ont rappelé la nécessité d’inclure dans l’accord un chapitre ambitieux sur les normes sociales et environnementales en se référant à la déclaration conjointe adoptée en avril 2018 par le Président de la République et la Première ministre néo-zélandaise, en faveur de la promotion du respect des dispositions de l’Accord de Paris comme clause essentielle des accords de libre-échange.

La France et la Nouvelle-Zélande entretiennent des relations étroites et anciennes, fondées sur une identité de valeurs forgées sur les champs de bataille de la Première Guerre mondiale et nourrissent un dialogue régulier sur la situation internationale.

Source : www.diplomatie.gouv.fr

Dernière modification : 27/05/2019

Haut de page