Le Programme Vacances-Travail en Nouvelle-Zélande, comment ça marche ?

L’accord intergouvernemental instituant un programme vacances-travail entre la France et la Nouvelle-Zélande a été signé à Paris le 2 juin 1999, et est entré en vigueur le 6 avril 2000.

La France a mis en place des programmes vacances-travail avec :

Japon
Canada
Australie
Corée du Sud
Argentine
Russie
Hong-Kong
Brésil (non encore en vigueur)
Colombie
Chili
Uruguay
Taïwan
Mexique
Nouvelle-Zélande

La Nouvelle-Zélande a conclu des accords vacances-travail avec les pays suivants :

Allemagne
Argentine
Autriche
Belgique
Brésil
Canada
Chili
Chine
Corée du Sud
Croatie
Danemark
Espagne
Estonie
Etats-Unis
Finlande
France
Hong Kong
Hongrie
Irlande
Israël
Italie
Japon
Lettonie
Lituanie
Luxembourg
Malaisie
Malta
Mexique
Norvège
Pays Bas
Pérou
Philippines
Pologne
République Tchèque
Royaume Uni
Singapour
Slovaquie
Slovénie
Suède
Taïwan
Thaïlande
Turquie
Uruguay
Vietnam

Chiffres clés

Ressortissants français se rendant en Nouvelle-Zélande :

2011 : 3 201
2012 : 3 940
2013 : 3 769
2014 : 4 892
2015 : 8 675
2016 : 7 864

Ressortissants néo-zélandais se rendant en France :

2011 : 168
2012 : 202
2013 : 163
2014 : 190
2015 : 188
2016 : 173

Catégorie de visa

France Working Holiday Visa

Permettre à de jeunes gens d’appréhender la culture et le mode de vie néo-zélandais, dans le cadre d’un séjour d’une année à but essentiellement touristique.
Au cours de ce séjour, l’exercice d’une activité professionnelle à titre accessoire est autorisé.

Nombre maximum de bénéficiaires par an
Illimité

Conditions générales

- avoir pour intention principale de passer des vacances en Nouvelle-Zélande
- ne pas avoir bénéficié antérieurement du programme vacances-travail
- être âgé de 18 ans à 30 ans révolus à la date du dépôt de la demande de visa
- être titulaire d’un passeport en cours de validité
- disposer des ressources financières nécessaires (montant minimum de NZ$4200- 2 500 €), ou encore des garanties correspondantes pour subvenir à leurs besoins au début de leur séjour
- être en possession d’un billet de retour, ou d’un titre de transport vers un Etat dans lequel l’admission est garantie, ou encore de ressources suffisantes pour acheter de tels titres de transport ;
- justifier de la possession d’une assurance médicale couvrant l’ensemble des risques liés à la maladie- la maternité- l’invalidité et à l’hospitalisation en Nouvelle-Zélande pour la durée du séjour
- ne pas être accompagné d’enfants
- ne pas accepter un contrat de travail à durée indéterminée

Visa

Délai d’obtention : sous 25 jours
Coût : Calculateur des frais de visa

Matérialisation : Le visa est uniquement délivré électroniquement, et ce sans étiquette physique dans le passeport.

Le « eVisa » permet de voyager, entrer et rester en Nouvelle-Zélande pour la période autorisée.

Durée : Visa d’une durée de validité de 12 mois.

Temps de séjour autorisé de 12 mois à compter de la 1ère entrée avec possibilité de :
- se déplacer sur l’ensemble du territoire de la Nouvelle-Zélande (à l’exception de Tokelau)
- quitter et revenir sur le territoire de la Nouvelle-Zélande un nombre de fois illimité durant le séjour de 12 mois.

Possibilité de prorogation de visa :

Sous conditions :
Les titulaires d’un Visa Vacances-Travail déjà en Nouvelle-Zélande peuvent faire une demande, et ce à une seule reprise, pour rester 3 mois supplémentaires pour faire du travail saisonnier dans les industries horticole ou viticole. Le travail saisonnier peut inclure la plantation, l’entretien, la récolte ou bien la mise en conditionnement de cultures. Une offre d’emploi n’est pas nécessaire.

Possibilité de solliciter un 2ème Visa Vacances-Travail : aucune

Conditions et restrictions d’accès au marché du travail :
Conditions : Le travail doit être accessoire par rapport aux motivations de découverte touristique.

- A leur arrivée à l’aéroport en Nouvelle-Zélande, les autorités compétentes chargées de l’immigration octroient aux ressortissants français titulaires d’un visa vacances-travail une autorisation de travail valable 12 mois. Celle-ci leur permet notamment d’exercer un emploi auprès de plusieurs employeurs successifs.

Restrictions : aucune

Pour solliciter un visa vacances-travail en Nouvelle Zélande

Les demandes sont à effectuer uniquement en ligne.

Dernière modification : 07/08/2017

Haut de page