Le projet Mana’o : les mangroves face au changement climatique [en]

Un projet scientifique cofinancé par le Fonds pacifique afin de comprendre l’adaptation des mangroves de l’atoll Nouvelle-Calédonienne d’Ouvéa à la montée du niveau de l’océan est mis en valeur dans une nouvelle vidéo.

Un groupe de chercheurs venus de Nouvelle-Zélande, France, Australie et des États-Unis font partie du projet Mana’o, un des projets retenus par le Fonds pacifique en 2017. Cette équipe internationale et pluridisciplinaire de scientifiques, constituée de chercheurs issus de disciplines complémentaires, s’est retrouvée en Nouvelle-Calédonie en février 2017 pour étudier une mangrove exceptionnelle.

Andrew Swales, chercheur au National Institute for Water and Atmospheric research (NIWA, Nouvelle-Zélande) explique, "L’un des objectifs essentiels de nos recherches est de savoir si le système peut survivre à une montée des eaux qui s’accélère depuis un certain temps car, comme d’autres zones humides, dont les marais salants, il doit rester à niveau avec la mer pour s’assurer une existence pérenne."

Présent sur 75 % des littoraux tropicaux, principalement dans les pays émergents, cet écosystème joue un rôle écologique, sociologique ainsi qu’économique pour les populations côtières.

Ce projet associait NIWA, l’Institut de Recherche pour le Développement(IRD-France) et le Grand Observatoire de l’Environnement et de la Biodiversité Terrestre et Marine du Pacifique Sud (GOPS, Nouméa).

Dernière modification : 21/11/2017

Haut de page