Manawatu-Whanganui – Déplacement de Mme Florence Jeanblanc-Risler

Du 10 au 13 mai 2018, l’Ambassadeur de France s’est rendue dans la région de Manawatu-Whanganui où elle a rencontré la communauté française et scientifique de Palmerston North avant de se rendre à Jérusalem sur les traces de la religieuse française Suzanne Aubert. Mme Florence Jeanblanc-Risler a également participé, aux côté du ministre de l’Agriculture, Damien O’Connor, au « cheese festival d’Eketahuna » le lundi 14 mai.

Jeudi 10 mai, la communauté des Français de Palmerston North (Ile du Nord, Manawatu-Whanganui), qui compte de nombreux scientifiques, a été invitée par Madame l’Ambassadeur de France à une réception organisée dans la grande salle du complexe Square Edge.

L’ambassadeur et le conseiller scientifique ont ainsi pu échanger avec une cinquantaine de personnes et rencontrer les membres du comité de l’Alliance française.

JPEG
Le lendemain, accompagnée du Conseiller de Coopération et d’Action Culturelle, M. Stéphane Ré, et de l’Attachée de coopération scientifique, Dr. Jessica Roche, Mme Florence Jeanblanc-Risler a visité les locaux de l’entreprise française -Allflex- spécialiste de la gestion de données agricoles et leader mondial sur le marché des puces électroniques adaptées aux animaux. JPEG

Lors du déjeuner, la vice-Présidente du campus de l’université Massey de Palmerston North, Professeur Jan Thomas, et Mme Florence Jeanblanc-Risler ont évoqué l’excellente relation que l’Université de Massey entretient avec les structures françaises.

JPEG

L’agriculture de précision, domaine d’excellence partagé entre la France et la Nouvelle-Zélande, sera au centre de nouvelles coopérations.

JPEGL’après-midi fut ensuite consacrée à la visite de Plant & Food, l’un des sept centres de recherche labellisée « Crown Research Institute », où plusieurs scientifiques français mènent des travaux en recherche fondamentale et appliquée à la biologie et botanique pour le développement de nouvelles variétés de fruits et de plantes.

Samedi 12 mai, Mme Florence Jeanblanc-Risler s’est rendue à Jérusalem (Ile du Nord, Manawatu-Whanganui) où la religieuse française Suzanne Aubert a créé la congrégation des Sœurs de la compassion en 1892 et œuvré au sein des communautés maories.

Un couvent ainsi qu’une église sont des témoins de cette présence française et du travail avec les populations maories

Décédée en 1926 et plus connue sous le nom de sœur Mary Joseph en Nouvelle-Zélande, elle pourrait prochainement devenir la première sainte du pays.

Enfin, lundi 14 mai, l’Ambassadeur a participé aux côtés du Ministre de l’Agriculture, Damien O’Connor, de Dame Annette KIng et de représentants locaux au cheese festival d’Eketahuna (Ile du Nord, Wairarapa), événement destiné aux producteurs de fromages artisanaux néo-zélandais.

JPEG

Elle a évoqué avec les producteurs l’importance que consisterait pour eux un système d’appellation d’origine, similaire celui existant en Europe.

Dernière modification : 16/05/2018

Haut de page